GRAND PRIX D’ART – 11ÈME BIENNALE DE SCULPTURE ANIMALIÈRE DE RAMBOUILLET
Octobre 2013

Les membres du jury ont attribué le Grand prix d’art à Pierre-Jean Chabert pour son bronze « Rhino »


︎
https://www.lechorepublicain.fr/

La onzième édition de la biennale de sculpture animalière de Rambouillet se déroule au palais du roi de Rome depuis le 12 octobre et se terminera le 3 novembre.
Soixante-douze artistes et leurs cent quatre-vingts ‘uvres font de cette exposition internationale une emblématique manifestation que les amateurs d’art ne rateront sous aucun prétexte. L’artiste japonaise Kimiko Takagi, primée lors de l’édition 2002 et aujourd’hui reconnue internationalement, est l’invitée d’honneur de cette onzième biennale.

Pour Yves Fradet-Mounier, le commissaire général de l’exposition, cet événement est un véritable hommage à la nature animale. « Il fut créé initialement par les anciens élèves de la Bergerie nationale qui avaient pour souhait de favoriser la création artistique animalière et en primer les meilleures réalisations », a-t-il rappelé, ajoutant que la première édition eut lieu au palais du roi de Rome avant de s’installer à la Bergerie nationale.

La onzième édition de la biennale de sculpture animalière de Rambouillet, aujourd’hui organisée par la municipalité, revient donc aux sources et s’offre à nouveau comme écrin le palais du roi de Rome pour le plus grand plaisir des artistes, des organisateurs mais aussi des visiteurs.

Si l’intérêt de cette exposition est de découvrir la sculpture animalière dans tous ses états, c’est aussi pour les artistes l’occasion de recevoir des prix et récompenses. Ainsi, vendredi midi, les membres du jury, présidé par le sénateur-maire Gérard Larcher, ont eu la lourde tâche de désigner les lauréats. Après avoir attentivement contemplé chaque ‘uvre plusieurs fois, ils ont débattu ardemment en justifiant et défendant leur choix.

« Le transfert de l’animal dans sa force, dans son mouvement »
« C’est un exercice particulièrement difficile à exécuter parce que chaque artiste a sa sensibilité et tous ont beaucoup de talent. Pour ma part, je recherche dans ces sculptures le transfert de l’animal dans sa force, dans son mouvement. Il doit être en vie à travers l »uvre artistique », a confié Gérard Larcher.

Finalement les membres du jury, parmi lesquels Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines et président de la communauté de communes des Plaines-et-Forets-d’Yveline, Gérard Ramon, sculpteur animalier, Yves Chabert, président du Festival animalier international de Rambouillet (FAIR) et président des Compagnons de la Bergerie nationale, Patrick Gromez, le président du Rotary Club de Rambouillet ou encore l’invitée d’honneur Kimiko Takagi, sont tombés d’accord.

Pratique. Onzième biennale de sculpture animalière de Rambouillet, palais du roi de Rome, jusqu’au 3 novembre, du mercredi au dimanche de 14 à 18 heures. Entrée gratuite.

David Ramolet






CONTACT
Pierre-Jean Chabert

︎ [Cliquez ici]

︎   ︎  ︎  ︎